AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans l'Antre de la Meute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurys de Nor Laedro

avatar

Messages : 11

MessageSujet: Dans l'Antre de la Meute   Jeu 10 Fév 2011 - 20:09

Le cheval hennit au moment où son cavalier le fit sortir de la route. Ce n’était pas la première fois qu’il se rendait au camp de bûcherons qui se trouvait à l’Est de la forêt d’Elwynn. Mais, jusqu’alors, il n’avait jamais regimbé à l’idée de s’en approcher. Aurys se doutait de la raison de sa mauvaise humeur : subrepticement, l’air avait changé depuis quelques semaines, et les animaux devaient s’en rendre compte plus fortement que les hommes. L’installation de la Meute Sombrecrin sur le domaine de la scierie hurleventine avait modifié l’équilibre de la région.

Le regard flamboyant, défiant quiconque de venir l’ennuyer alors qu’il était de si mauvaise humeur, la monture issue des meilleurs haras de Lordaeron s’avança dans la clairière. Aurys était seule. Par ce geste, elle tenait tout à la fois à montrer qu’elle se sentait parfaitement en sécurité et à souligner la proximité personnelle qu’elle avait pour ses hôtes, ce qu’une lourde escorte n’aurait sans doute pas permis. Les officiers des deux ordres s’étaient promis de créer un comité de liaison pour communiquer fréquemment et de la façon la plus fluide possible : après ces bonnes idées, il était temps de passer à la pratique.

La Connétable sauta à terre et atterrit dans la terre amollie par les pluies qui s’étaient récemment abattues sur la région. Elle avait des nouvelles à apporter. Bien sûr, elle aurait pu attendre la prochaine entrevue officielle : mais sans doute était-ce faire preuve de bonne volonté que de les transmettre en passant outre le protocole. Lors du sommet que l’Ost Pourpre et la Meute Sombrecrin avaient tenu à la Garnison deux semaines auparavant, des décisions avaient été prises, dans le cadre d’un puissant mouvement de rapprochement entre les deux organisations, dont les intérêts convergeaient d’une façon éclatante depuis leur première rencontre, à Gilneas. Une de ces décisions avait une valeur immédiate, hautement symbolique, dangereuse – et particulièrement excitante. C’était cette décision qui expliquait la présence de la dirigeante à l’endroit où la Meute avait établi son camp – sa Tanière, pour reprendre ses termes.

En temps normal, il était difficile de distinguer un worgen sous apparence conventionnelle et un humain ordinaire. Mais, en ce lieu peuplé de gens simples, de bûcherons et d’artisans dont les familles peuplaient la forêt depuis des lustres, il n’était pas bien compliqué de repérer un étranger. Aurys remarqua l’un d’entre eux en quelques instants, puis s’approcha d’un air volontaire.

Je vous salue, enfant de Gilneas. Je suis la Connétable Aurys de Nor Laedro, et je viens à vous pour apporter des informations importantes aux Alphas. Pouvez-vous me conduire à eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrön

avatar

Messages : 302
Localisation : La tanière Sombrecrin ou sa cabane dans les Grisonnes
Humeur : Changeante...

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Jeu 10 Fév 2011 - 21:51

Elrön se promenait dans le camp quand il remarqua une des odeurs qu'il avait senti à la Garnison, il se demandait ce que l'Ost pouvait venir faire ici, mais il n'était pas inquiet, lorsqu'il aperçu la Connétable il ouvrit de grand yeux, en plus elle s'approchait de lui... Cool, reste cool, ne tremble pas, ne bafouille pas, ne grogne pas par erreur...
Elle prend la parole

Je vous salue, enfant de Gilneas. Je suis la Connétable Aurys de Nor Laedro, et je viens à vous pour apporter des informations importantes aux Alphas. Pouvez-vous me conduire à eux ?

Gloups... il avait alors pris une grande respiration avant de parler.

"Oui Dame Connétable, je vous ai reconnu... Je suis un des Worgens de la meute, suivez moi je vous amène à la tanière"... Il avait réussi à dire sa phrase sans bégayer... Mais c'est tout, il partit vers le bâtiment sans attendre de réponse, après s'être assuré que la jeune femme avait entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sizreis

avatar

Messages : 288

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Ven 11 Fév 2011 - 11:57

Pour parvenir à la Tanière il fallait traverser l'intérieur d'un gros tronc d'arbre. Rien d'anormal jusque là. Sauf que cette fois, pendait à l'entrée donnant sur le refuge de la Meute Sombrecrin, une silhouette humanoïde, vaguement féminine.
Elle gigotait salement.
Elle pestait aussi.

- Salo'prie d'corde ! pute.... 'lope de Rufina !.. Déteste... J'avais faim bordel !

Le pendue était une gamine, entre seize et vingt ans. Ses bras tatoués de l'épaule au poignet étaient ligotés et maintenus solidement à la herse du tronc. Sa chevelure noire était en bataille à l'image de sa tenue négligée, et son visage était criblée de bijoux de ferraille qui se voulaient impressionnantes à défaut d'être vraiment décoratives. Elle darda un regard bleu-qui semblaient jeter des éclairs en contraste de sa peau halée- sur les deux visiteurs. Puis son visage s'anima soudain d'un semblant d'espoir :

- ELRON ! Elron mon pote ! Vas-y détache-moi ! T'sais bien que j'voulais pas piquer dans la réserve d'bouffe, ça fait juste trois jours que j'rate les horaires de repas. J'avais juste faim quoi ! Tu m'comprends ! Hein !? Hein ?! je sais qu'tu m'comprends !Vas-y détache-moi !


La souillon sembla alors remarquer la femme distinguée derrière le worgen et dévoila un sourire marqué par les dents du bonheur :

- Si tu m'détaches, promis, j'dirais pas qu'tu ramènes ta gonzesse à la Tanière ! Tu pourras copuler tant qu'tu veux ! Ton secret est bien gardé ! Vas-y détache-moi mon pote !

Et sur ce , elle lui lança un clin-d'oeil plein de sous-entendu gras et poisseux.

La classe à l'état pur...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrön

avatar

Messages : 302
Localisation : La tanière Sombrecrin ou sa cabane dans les Grisonnes
Humeur : Changeante...

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Sam 12 Fév 2011 - 2:29

J'éclate de rire, toute trace d'anxiété disparaissant dans ce rire, je m'approche de Sizreis, lève une main pleine de griffes vers elle et... Lui attrape l'oreille pour la tordre violemment, toujours en riant.

"Ma grande, c'pas moi qui désobéirait à Rufina, Benneth ou un des Bêtas... Enfin pas pour ça ! T'as qu'a te levé plus tot ! J't'aime bien, mais tu dois quand même te plier aux règles de la meute ! Et ne pas piquer dans les cuisines en fait parti ! Encore estime toi heureuse, t'aurais pus tombé sur d'la bouffe d'Ankha, elle est.... Spéciale la sienne ! Et t'aurais plus souffert que ça crois moi !


Et puis ça *il retord l'oreille un coup* c'est pour ton manque de respect envers la Connétable de l'Ost Pourpre ! Dame Aurys, en visite, elle vient voir nos Alphas, j'sais pas pourquoi mais on le sera bien à un moment ou à un autre !

Ah oui, je précise au cas ou tu ne l'aurais pas compris, c'est pas ma gonzesse comme tu le dis si bien. *j'lui retord l'oreille une dernière fois* ma gonzesse c'est une de tes soeurs de meute, grosso modo, pas besoin de me cacher, et puis je ne copule pas avec elle. Donc je te conseille de la fermer sur tu veux pas te manger une journée de plus la dessus.

La, ça te va ?"

Je ne peux pas retenir un grognement de satisfaction en regardant Sizreis s'agiter au bout de sa corde. Ha ha ha... Quelle belle image on donne de la meute à Aurys ! Je me tourne vers elle.

"S'cusez la, elle est nouvelle, elle a encore du mal avec les relations sociales en général... Faut du temps, ça m'en a pris pas mal pour me gérer en société, elle c'est pire parce qu'elle est jeune et refuse d'y mettre du sien..."

J'essaie de lui sourire sous ma forme de loup... Je ne réussi qu'à étirer la commissure de mes babines au maximum dévoilant mes crocs... Mais mes intentions sont transparentes et il est aisé de deviner ce que j'essaie de mettre en place sur ma tronche lupine... Ha ha c'est quoi c'mot encore ? J'l'ai entendu quelque part mais ou... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurys de Nor Laedro

avatar

Messages : 11

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Sam 12 Fév 2011 - 11:51

Pour sûr, les lieux avaient changé ! Aurys avait eu de la chance, en tombant sur l'un des quelques membres de la Meute qu'elle avait déjà croisés auparavant - sans pour autant parvenir à coller un nom sur son visage. Soulagée de ne pas avoir à errer longtemps avant de trouver un interlocuteur digne de confiance, elle avait suivi le worgen sans faire d'histoire... jusqu'à tomber sur l'étrange spectacle d'une humaine pendue au fameux tronc creux bien connu de tous ceux qui étaient déjà venus au camp des bûcherons.

Un instant, le coeur d'Aurys s'emballa. Etait-ce donc là la triste réalité qui couvait sous les manières - à peu près - correctes des worgens ? La jeune femme était-elle une prise de guerre, un butin récolté dans les cabanes environnantes, attendant d'être dévoré par la Meute pour son dîner ? L'espace d'une seconde, la Connétable imagina mille scénarios pour obtenir la grâce, sinon la fuite, de l'adolescente, avant d'entendre son curieux échange avec celui qui portait le nom d'Elrön.

C'était donc elle aussi une worgen. Un soupir de soulagement traversa la poitrine de la paladine. Qui se demandait si les manières bizarres des worgens étaient dues à leur nouvelle condition ou au fait que, humains déjà, ils appartenaient à une classe sociale peu propice aux subtilités du langage et du comportement.

Ce n'est rien, Elrön. Il faut que jeunesse se passe. Je suis persuadée qu'une petite averse serait du meilleur effet pour le tempérament - et l'hygiène - de votre petite protégée.

Aurys rendit son sourire au worgen. Car elle avait compris le sens des babines retroussées de son hôte. Après avoir vu des mort-vivants et bien d'autres abominations sourire, on pouvait deviner une telle mimique sur n'importe quelle créature.

Vos chefs sont-ils ici ? lança Aurys afin de ne pas se trouver dans le coin dans le cas où une averse éclaterait bel et bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrön

avatar

Messages : 302
Localisation : La tanière Sombrecrin ou sa cabane dans les Grisonnes
Humeur : Changeante...

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Sam 12 Fév 2011 - 12:15

Ouf elle nous en veut pas... Bien que j'ai vu une expression bizarre sur sa tête pendant un moment... Bon alors les Worgens en Chef sont ils la ? Je renifle pour essayer de sentir leur odeur... Et je la retrouve partout autour de moi, Merde, trop de passage ici je peux pas dire si ils sont la ou pas... Saloperie de champs d'astophèles qui m'a niqué l'odorat ! Il vient à peine de revenir et c'est pas encore ça...

"Heu... Je ne sais pas, je suis tombé dans un champs de fleurs qui m'a abimé l'odorat, il est en train de revenir, mais je ne peux pas différencier l'odeur de ceux qui sont présent de l'odeur de ce qui sont passés ici sans rester... Enfin c'est compliqué, si vous voulez vous pouvez venir dans la tanière en attendant que je les trouves, et peut être qu'ils y sont !
Si je vous laisse attendre dehors je finirai surement à côté de Sizreis"

j'attend calmement la réponse de la Connétable en essayant toujours de localiser les Alphas, à l'aide de mes autres sens puisque mon odorat refuse de l'aider...

Au bout de quelques seconde je sourit, idiot, et le don il ne sert pas à cela ? Haha, des claques se perdent !

Mon regard devient vague et fixe...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sizreis

avatar

Messages : 288

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Dim 13 Fév 2011 - 14:39

-Elron, mon p'tit pote, toi t'es vrai ment un mec co...
AAAAAAïE ! AÏE ! AÏE !!!! PUTAIN ÇA FAIT MAL !


Quelle bande de saligauds tous autant qui sont. Faut que j'me tire ! J'ai rien à foutre là ! RIEN !

- VAS-Y ! profite pas d'la situation, connard et lâche moi les oreilles !


J'étais furax. Je lui f'rais payer à ce p'tit con. J'pisserais dans son lit ou dans sa bouffe, j'trouverais un truc qui lui donne la chiasse au point qui manqu'ra lui aussi la cloche de la bouffe !

-S'cusez la, elle est nouvelle, elle a encore du mal avec les relations sociales en général... Faut du temps, ça m'en a pris pas mal pour me gérer en société, elle c'est pire parce qu'elle est jeune et refuse d'y mettre du sien...


-Ce n'est rien, Elrön. Il faut que jeunesse se passe. Je suis persuadée qu'une petite averse serait du meilleur effet pour le tempérament - et l'hygiène - de votre petite protégée.


- HEY ! Arrêtez d'faire comme si j'étais pas là ! C'est quoi la "con d'étable de l'eau propre" d'abord !? Tu parles d'un nom, j'te jure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrön

avatar

Messages : 302
Localisation : La tanière Sombrecrin ou sa cabane dans les Grisonnes
Humeur : Changeante...

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Dim 13 Fév 2011 - 18:41

Cette fois je suis en colère.

"Insulte moi encore une fois et tu perdra définitivement une de tes oreilles. Me suis-je bien fait comprendre ?"


Je respire... Pour reprendre mon calme...

"La CONNETABLE de l'Ost Pourpre, le chef de l'un de nos principaux alliés. Je ne te conseille pas de l'oublier. Maintenant fait silence, je ne veux plus entendre le moindre son sortir de ta bouche. Tu endures ta punition en silence, ou je la rend encore plus insupportable. Et n'espère pas pouvoir te venger plus tard."


Ayant dit cela Elrön resserre les liens de Sizreis et avance en espérant que Dame Aurys va le suivre, il préfère ne pas rester en compagnie de cette teigne plus longtemps... Perdre son calme n'est pas la meilleure chose à faire en présence de d'Aurys. Il faudrait parler de Sizreis aux Alphas... Benneth de préférence... Rufina va la rependre sinon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufina
Louve Alpha
avatar

Messages : 866

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Dim 13 Fév 2011 - 22:29

Non, je suis pas une flemmarde. Loin de là ! Si je roupille dans mon bureau c’est que j’en peux plus. Les dernières semaines ont été pénibles et Benneth est toujours en voyage diplomatique. Je suis vannée, à plat. Alors quand je m’enferme dans mon bureau en gueulant que personne vienne me déranger et que j’ai le malheur de m’endormir c’est pour être réveillée par Elrön qui tape la discute dans mon crâne. Je sursaute et manque de tomber de mon siège. Bon sang, je m’y ferais jamais ! Je me redresse l’air dans le gaz en essuyant la bave nichée au coin de mes babines.

La gueule pâteuse, je l’ouvre et la ferme pour l’alimenter en salive. Bon, je vais essayer de comprendre la moitié du baratin qu’il vient de balancer. Je me frotte les yeux et mets quelques secondes avant de répondre.

* On abuse pas de son statut de Loup dans la Meute, même face à un Louveteau comme Sizreis. Tu lui présentes tes excuses, tu montres l’exemple et tu vides les chiottes pendant une semaine pour avoir porter injustement la patte sur un des tiens.*

Je réfléchirais à une nouvelle sanction pour Sizreis plus tard, qu'est-ce qu'il croit celui-là?! Je vais te les calmer ces petits chieurs fougueux. Je me lève lentement de mon fauteuil pour m’ouvrir une bouteille de pinot, que j’ai piqué dans la réserve d’Olguard. De la qualité, il a du goût le mage ! Je m’enquille un verre histoire de réveiller la bête en secouant la tête.

* Fait la monter dans mon bureau sal petit rapporteur ! *

Un rapide coup d’œil dans la pièce, tout est en ordre. Je me matte dans le miroir et arrange ma tignasse ébouriffée. Ça ferait mauvais genre devant une connétable d’être surprise en pleine sieste alors que je devrais bosser d’arrache pied.

Bordel, j’ai vraiment les yeux bouffis…

____________________________


Dernière édition par Rufina le Mar 15 Fév 2011 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrön

avatar

Messages : 302
Localisation : La tanière Sombrecrin ou sa cabane dans les Grisonnes
Humeur : Changeante...

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Lun 14 Fév 2011 - 0:29

Je laisse échapper un grognement. Ah ouais ?
Spoiler:
 

Je m'arrête à l'entré de la tanière et me retourne vers Aurys.

"C'est en haut. Les escaliers sont au fond à gauche. Au revoir"

Sans attendre de réaction je me barre. Je vais passer mes nerfs sur les loups et les ours du coin. Je n'ai pas envi de voir Rufina, même si j'me doute qu'elle m'en voudra de pas lui avoir amener Aurys en personne. Elle me dira c'qu'elle veut. Qu'elle aille au diable je ne me laisserai pas insulter que ce soit par un Louveteau ou quelqu'un d'extérieur à la meute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurys de Nor Laedro

avatar

Messages : 11

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Lun 14 Fév 2011 - 11:58

Au-delà même de l'affrontement verbal entre la sale teigne qui restait pendue au tronc et le worgen qui l'accompagnait, Aurys sentit une tension malsaine entre les différents protagonistes, comme si un énervement latent couvait chez chacun d'eux. Ne sachant pas s'il s'agissait d'un phénomène ponctuel ou d'un effet annexe de la nouvelle nature des natifs de Gilneas, la Connétable ne s'en formalisa pas et attendit patiemment qu'on la guide.

Citation :
"C'est en haut. Les escaliers sont au fond à gauche. Au revoir"

Après cette annonce lapidaire, Elrön se détourna pour partir en sens inverse, l'air profondément agacé. Ca commence bien, pensa la paladine, qui cherchait en vain quel impair elle avait pu commettre pour agacer à ce point son hôte. En désespoir de cause, elle lâcha un soupir, jeta un oeil à la pendue en estimant que, aussi crasseuse qu'elle fut, son sort n'était peut-être pas mérité, puis décida de suivre l'indication d'Elrön pour entrer dans la bâtisse.

Pas forcément très rassurée, Aurys chercha les escaliers dans une semi-obscurité, sans rencontrer personne, puis gravit les marches, atteignant un palier où elle resta interdite. Personne ne l'avait annoncée. Elle pouvait mal tomber.

Il y a quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufina
Louve Alpha
avatar

Messages : 866

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Lun 14 Fév 2011 - 14:07

*Bien sur. J'aurais du la laissé insulter la Connétable, me laisser insulter et la laisser vous désobéir ? Prochaine fois je la détache et j'insulte Aurys et tout le monde avec elle. Peut être que cette fois je serais récompensé puisque quand je l'en empêche je m'en prend plein la tronche.*

Je soupire, heureusement que tous les Sombrecrins se ressemblent pas. Ils m’épuisent, me rongent les nerfs à coup de conneries plus stupides les unes que les autres. Leurs sautes d’humeurs vont finir par avoir ma peau si Benneth rentre pas vite pour prendre le relais. Ma tolérance aux enfantillages atteint ses limites.

*Va chialer dans les jupons de ta précieuse adorée, tu reviendras calmer. Tu comprendras tes erreurs plus tard !*

J’ouvre la porte de mon bureau et m’appuie dans l’encadrement de cette dernière en croisant les bras. Les traits de mon visage sont tirés, les poils le recouvrant n’arrangent rien !

La femme qui monte nos escaliers d’un pas hésitant ressemble à une de ses héroïnes perdues au milieu d’un cauchemar grotesque de conte gilnéen que ma mère racontait si bien. Je me marre en imaginant les réflexions que son esprit doit lui chuchoter à cet instant.

- Quel plaisir de vous voir ici Dame de Nor Laedro. Je m’attendais pas à vous voir débarquer en personne !

Un sourire fatigué se dessine sur mes babines.

- J’espère que mes worgens vous ont pas causé trop d’soucis ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurys de Nor Laedro

avatar

Messages : 11

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Mar 15 Fév 2011 - 0:55

Heureusement, la silhouette familière de Rufina apparait dans l'encadrement d'une porte. En dépit de l'allure pour le moins débraillée de la louve, Aurys est rassurée par sa présence après l'étrange accueil qu'on lui a fait. Accueil sur lequel elle ne revient cependant pas.

Oh, vos hommes n'ont sans doute pas l'habitude de recevoir du monde, ils sont plus maladroits que désobligeants.

La Connétable sourit et s'approche de Rufina, lui tendant la main pour la saluer.

J'ai des nouvelles importantes pour vous, depuis notre dernier entretien. Vous allez aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufina
Louve Alpha
avatar

Messages : 866

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Mar 15 Fév 2011 - 19:46

J’hausse les épaules. Maladroits, ah ça ouais, ils le sont ces chiasses ! Épuisants et j’en passe ! Pas la peine d’étaler mes états d’âmes. D’un geste lent je l’invite à me suivre dans mon bureau. L’atmosphère y est particulièrement chaleureuse… si on aime le bois, les feux de cheminée et les trophées de chasse.

Une longue bibliothèque longe le dos de mon bureau en bois ambré. Des cartes, des ouvrages et de nombreux bibelots la fournissent. Un grand fauteuil en cuir marron piqué trône devant mon bureau imposant. Avec tout le bordel que j’y entasse c’est le minimum syndical. Un second fauteuil plus modeste en face tourne le dos à la cheminée qui crépite. J’ai beau être recouverte de poils, l’hiver est rude.

- Installez-vous, je suis impatiente d’entendre ce que vous avez à me dire !

Je choppe la bouteille de pinot et un second verre pour satisfaire mon invitée. Je commence à savoir y faire avec l’hospitalité diplomatique, trop fière !

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurys de Nor Laedro

avatar

Messages : 11

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Mer 16 Fév 2011 - 12:56

Aurys avise le fauteuil, et découvre avec stupeur qu'entre autres qualités éminentes, les worgens perdent leurs poils. Etouffant un soupir, la Connétable prend place, son coeur se fendant sur place en imaginant sa cape impeccable bientôt recouverte des fins poils noirs de Rufina. Une manière comme une autre de partager un lien !

Elle s'empara du verre tendu et le leva en direction de la worgen.

A notre alliance, et aux fruits qu'elle nous offrira.

Aurys goûte le pinot, heureuse de ne pas avoir à faire face à quelque tord-boyaux sorti d'on ne sait où. Elle aurait été contrainte de le boire - et donc de montrer à Rufina que la consommation de ce type d'alcool ne lui était pas tout à fait étrangère.

Si je suis venue ici sans attendre notre prochaine rencontre officielle, Aurys lançait la conversation sans plus de cérémonies, c'est que nous avons découvert des choses intéressantes. Dans les archives qui ont été sauvées par nos compatriotes à la chute du royaume, il est fait mention de l'objet que nous recherchons.

La Connétable sortit de sa besace une liasse de documents, dont on devinait qu'ils avaient occasionné de longues nuits d'études chez les petites mains de l'Ost Pourpre.

La partie lordaeronienne de notre objectif semble se trouver dans les sous-sols du quartier des apothicaires, car c'est là qu'on été entreposés l'ensemble des archives de la monarchie après la chute de la ville et sa... reconversion. Reste à espérer que des années passées à l'air empoisonné des égouts de la cité n'auront pas détérioré ce que nous cherchons, mais c'est en tous cas la seule piste que nous avons.

Aurys finit son verre, et jeta un regard à Rufina.

Les choses avancent donc raisonnablement vite. De votre côté, des nouvelles peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufina
Louve Alpha
avatar

Messages : 866

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Mer 16 Fév 2011 - 21:45

Mes pupilles se rétractent à la vue de la paperasse. Mon pain quotidien ! Pourtant cette vision réveille en moi l’espoir. Le papier est de qualité supérieur, l’écriture appliquée. L’impression d’écrire l’histoire remonte dans ma colonne vertébrale et me fait frissonner comme une pucelle.

Je pose mon verre sur la table, faudrait pas tout saloper. Je m’approche d’avantage, en soupirant.

- Des nouvelles, plutôt ouais… vous allez sûrement trouver la situation ironique !

Ma patte passe dans ma crinière alors que je grimace embêtée.

- Quand ce traître de Godsey est devenu une de abominations, il a emmené avec lui plusieurs trésors gilnéens. Les documents qu’on cherche en faisaient partie !

Un petit grognement m’échappe, je me recule et m’affale dans mon siège.

- Bon… la force des choses veut qu’à un moment donné je les aie eut entre les griffes. Pour intégrer la Front de Libération Gilnéens, le seigneur Darius Crowley nous a envoyé assister la Meute Croc-de-sang dans leur attaque sur Ombrecroc. On a dû voir passer ces papelards mais on a laissé les Croc-de-sang nettoyer la zone après la castagne.

Je me redresse dans mon fauteuil et me penche en avant en portant une griffe à ma gueule.

- C’est donc Crowley qui les a aujourd’hui. Et je vous cacherai pas qu’il va falloir être convainquant pour que ce gaillard nous les refile !

Un petit rire cynique fait vibrer ma gorge.

- M’enfin se sera moins sport que pour récupérer ceux de Lordaeron.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurys de Nor Laedro

avatar

Messages : 11

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Lun 21 Fév 2011 - 12:46

Aurys se cala dans son fauteuil, en se demandant comment Rufina, avec son physique particulier, pouvait apprécier de passer du temps dedans. Visiblement, les Sombrecrins avaient mené leurs propres recherches de leur côté : elle avait donc bien fait de venir les relancer, ça leur faisait gagner quelques jours qui auraient été perdus si elle avait dû attendre un communiqué officiel.

Effectivement, votre part de la relique est entre les mains d'un compatriote, ce qui vous facilite la tâche. Je n'ai jamais eu le plaisir de rencontrer votre meneur, mais si ce qu'on dit de lui est ne serait-ce qu'à moitié vrai, je vous souhaite tout de même bien du plaisir pour obtenir ces textes de sa part.

De notre côté, nous n'avons pas ce problème, mais il est remplacé par d'autres. Nous allons devoir pénétrer les défenses de Fossoyeuse pour récupérer notre moitié, et l'extirper intacte. Par chance, c'est un exercice auquel nous finissons par être habitués. Il s'agira "simplement" de passer outre les armées réprouvées amassées le long de la route menant à Gilneas.


Aurys se leva. Rufina n'était pas de celles qui appréciaient de perdre du temps pour des raisons de courtoisie diplomatique. Aller au coeur du sujet et s'en retourner chez soi, voilà qui revenait à faire preuve d'une vraie politesse à son égard.

Je vous tiendrai informée du succès de notre opération. Nous nous reverrons pour associer à nouveau les deux fragments, ou nous ne nous reverrons pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufina
Louve Alpha
avatar

Messages : 866

MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   Lun 21 Fév 2011 - 19:59

Aller droit au but telle une de mes flèches, pas de courbettes, de léchage de pompe inutile. Voilà qui me botte. Ce petit bout de femme cache bien son jeu derrière un corps faiblard d’humaine. La commutation en sera que plus facile entre nos deux ordres.

J’accompagne sa sortie d’un signe de la tête. Mon regard trahit une détermination infaillible à voir le projet aboutir. Le corps communique plus sincèrement que les mots.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'Antre de la Meute   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans l'Antre de la Meute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: