AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélianä



Messages : 6

MessageSujet: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   Sam 12 Fév 2011 - 20:51

Une pluie froide et dense tombe ce soir sur Hurlevent. Chose normal, me direz vous, vu que nous sommes en plein Février et que l'hiver est encore bien installé sur Azeroth. Si elle est maudite par les soldats de garde et par les traines-bistrots de la capitale humaine, elle est bénie par les paysans qui voit en cette pluie diluvienne une futur bonne récolte, mais aussi louée par les voleurs qui, profitant de la mauvaise visibilité dû aux mauvais temps, volent sans scrupule les bourses d'or ou tranchent les gorges des pauvres passants qui, trop occupé à pester contre les sombres nuages venant du ciel, ne voient nullement ce dernier leur tomber sur la tête.

Mélianä à eu de la chance, ce n'est que sa bourse d'or qui lui a été dérobé. Seulement, on lui a prit cette dernière bien avant son arrivé dans Hurlevent. Maudit soit le malandrin qui l'oblige à parcourir difficilement les contrée pour aller dans la cité des Humains. Ayant eu beaucoup de mal déjà a atteindre les Royaumes de l'Est en resquillant sur le navire qui vient de Darnassus, faire la traversée sans rien à manger, ne voulant voler dans les resserves par conviction, est encore plus délicat.

Tittubant à travers la cité, elle quitte difficilement la capitale, ne désirant pas se retrouver enfermée dans la prison d'Hurlevent pour mandicité. Elle espère rapidement atteindre le Val d'Est afin de trouver le but de sa quête. Trempée et tremblante, elle avance tant bien que mal à travers cette averse. Bien piètre Druidesse, n'est ce pas ? La pauvre ne s'est pas orienté dans le Changeforme ou dans la maîtrise de la Nature. Ses sorts de soins ne lui servent qu'à se soigner elle même sans trop de difficulté. Arrivée au Val d'Est, la jeune Worgen de seize ans sombre dans une fatigue fatale et tombe sur l'herbe humide, laissant sa faim lui prier bruyamment de lui donner à manger tandis que ses yeux se ferme doucement. Mais la présence d'un habitant du Val, un Worgen apparement, lui permet de rester éveillée quelques seconde encore.

(Punaise, Moufflette)


Dernière édition par Mélianä le Sam 12 Fév 2011 - 21:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olguard Ombrétoile

avatar

Messages : 107

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   Dim 13 Fév 2011 - 17:05

Que ne serai une froide soirée d'hiver sans un bon feu et un verre de vin à la main. Depuis son arrivée dans les contrées humaines, Olguard avait passé le plus clair de son temps à lire de nombreux manuscrits anciens, étudier l'art subtil des Arcanes et, chose qui lui semblait tout à fait normal pour son âge, se livrer au plaisir de la boisson. Les livres et parchemins se trouvent facilement en ville, mais pour ce qui est de trouver un vin de qualité, voilà qui relève du défi. Après plusieurs jours de recherche, me vieux Magicien avait fini par tombé sur un viticulteur de métier, à qui il avait acheté une caisse complète de pinot de qualité supérieure. C'est avec son verre à la main qu'il se leva et se dirigea vers la porte de la Tanière.

Le bâtiment de la Meute offrait une vue magnifique sur le Val de l'Est. La nuit tombait lentement, et les habitants du Val commençaient à allumer leurs chaumières. Une légère pluie tombait sur la forêt d'Elwyn, mais il ne fait pas si froid pour la saison, se dit le vieux Magicien. Après un moment à contempler le village, Olguard voulu aller se resservir un verre de vin lorsque, dans la pénombre, il distingua une forme en contrebas. Faisant un effort pour distinguer celle-ci, il reconnut la forme humaine étendue dans une prairie, à quelques pas de la route menant à la Tanière.

Avant de sortir sous la pluie, le Magicien prit le temps de déposer son verre, d'enfiler un long manteau et de se couvrir de son chapeau pointu. Il n'oublia pas son bâton, car par ce temps, la pluie avait rendu le chemin boueux et glissant. Au fur et à mesure qu'il se rapprochait de la forme, Olguard fut surpris de découvrir une jeune fille étendue à même le sol. Après un rapide examen, il vit que celle-ci était froide comme les montagnes d'Altérac et aussi mal habillée qu'un Kobold.

Mademoiselle? dit le Magicien en secouant légèrement la petite forme.

Vous allez-bien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélianä



Messages : 6

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   Dim 13 Fév 2011 - 20:59

La main de l'individu vient secouer la jeune femme pour surement constater qu'elle est encore en vie et en état de lui répondre. Ce geste permet à Mélianä de rester lucide et éveillé, bien que la fatigue et le froid lui matraquent le crâne. Ses yeux bleu-ciel observent la personne en question, sa tenue et son équipement montre qu'il doit être un mage de grande puissance. Tremblante, elle a du mal à répondre à sa question sans que sa gueule ne claque. Prenant quand même sur elle même, elle béguait avec difficulté ces quelques mots.

-N...non...Je n-n-ne vais p-p-pas bi-bien du t-t-tout.

Elle se met, autant bien que mal, debout, s'aidant de son bâton en frêne pour prendre appuie. Une grimace de dégout se voit clairement sur son visage à la vue de la boue sur ses vêtements. Déjà que ceux-ci n'étaient pas agréable a voir, l'état actuel la transforme en véritable clocharde. La faible pluie ne lui sert à rien de plus qu'a faire tomber doucement cette boue de ses frusques sans réel succès. Se tournant vers l'homme, toujours aussi transi par le temps maussade.

-M-m-merci quand même de votre solicitude, monsieur.

Elle s'incline devant lui, laissant certain poils de sa longue crinière lui tomber sur sa gueule et gouter de légère goutte d'eau. Se redressant, elle remet ses poils à leurs places avant de reprendre.

-Sa-savez vous où s-s-s-se tr-tr-tr-trouve la "Tanière des Sombrecrin"... ou du m-mo-moins le lieu o-o-où ils se retrouvent. On m'a dit qu'ils avaient déménagé dans ce Val
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olguard Ombrétoile

avatar

Messages : 107

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   Lun 14 Fév 2011 - 22:55

Le vieux Magicien observa la jeune fille se relever tant bien que mal. Son instinct ne l'avait pas trompé, il s’agissait bien d'une jeune Worgen. Celle-ci avait dû faire une longue route pour venir jusqu'ici.

Eh bien, jeune fille, vous m'avez l'air dans un bel état. Cela ne m'étonnerai pas de vous voir attraper un rhume d'ici peu.

D'une main, Olguard invoqua un bouclier de mana pour les protéger de la pluie froide.

Les Sombrecrins dites-vous? Eh bien, la personne qui vous à renseigner ne vous a pas menti. La Meute réside bien en ces lieux.

Olguard observa la jeune fille greloter. Avec de tels vêtements, il n'est pas étonnant de sentir la morsure du froid.

Je me présente, Olguard Ombrétoile, Magicien de la Meute Sombrecrin, pour vous servir. Mais si vous le voulez bien, je vais vous mener en un lieu sec où vous pourrez vous réchauffer. Vous êtes bien loin de Gilnéas, et une infusion vous fera le plus grand bien. Suivez-moi.

Et s'en trainer, le Magicien prit le bras de la Worgen et l'aida à remonter le chemin menant à la Tanière.

Dites-moi, cette jeune demoiselle a-t-elle un nom?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélianä



Messages : 6

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   Lun 14 Fév 2011 - 23:39

Apparemment, la guigne semble apparemment quitter la druidesse en cette heure sombre. Un sourire se dessine sur sa gueule lupin tendis qu'elle soupire de soulagement. Enfin, elle a réussi à trouver l'objet de sa quête donnée depuis Darnassus par des agents Worgens de passage au Chêne Hurlant lors de son affectation en tant qu'agent Gilnéene. Les Sombrecrins sont bien présent dans ce Val et son "sauveur" en est même membre. Et lorsqu'il lui propose de l'amener dans un lieu sec pour se réchauffer, elle acquiesce vivement en ajoutant du mieux qu'elle peut le faire dans son état.

-"A-avec p-p-p-plaisir."

Alors qu'il l'amène à ce qui semble être la "Tanière", Olguard lui demande poliment son identité. Respirant profondément pour éviter de bégayer à nouveau afin de lui répondre de manière claire et distincte.

-"Je me nomme Mélianä Doucebrise, Druidesse en formation et jeune re-représentante du cercle cé-cénarien."

Arrivée devant la demeure, elle l'observe avec un certain recul avant de répondre avec amusement.

-"C'est b-b-bien loin du style Gilnéen, mais ça y ressemble assez. Je comprends m-m-mieux po-po-pourquoi la meute s'est installée ici."

Invitée à entrer dans la demeure, elle reste devant l'entrée quelques instant avant de prévenir le mage de son intention.

-"S-s-si ça ne vous dérange pas...je tiens à reprendre ma forme humaine. Ca sera plus simple pour me secher." *Mumure pour elle même* "Bien que je hais passer d'une forme à l'autre...grrrr"

Elle reprend donc sa forme humaine, laissant apparaitre plus clairement ses seize printemps. Sa longue crinière disparait pour laisser une coupe de cheveux court d'une couleur noir ébène. Son pelage suie se change en une peau très clair. La seule chose qui ne change pas des deux formes, ce sont ses yeux bleu-ciel. Grimaçant de douleur suite à sa transformation, elle grelotte de plus belle en regrettant son doux pelage.

-"Je n-n-ne suis plus vraiment habituée aux pluies maussades comme celle de G-G-Gilnéas. Les crachins à Re-Re-Reflet-de-Lune étaient bien plus...agréable."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olguard Ombrétoile

avatar

Messages : 107

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   Mar 15 Fév 2011 - 23:17

Après avoir observé en silence la transformation de la jeune fille, Olguard l'invita à entrer dans la Tanière. En effet, il ne servait à rien de rester sous la pluie.

Entrez-donc.

Le vieux Magicien fit entrer la Worgen dans une grande salle faiblement éclairée par l'âtre aux braises mourantes. Après avoir réanimé le feu, il installa la jeune fille dans un des fauteuils de la pièce. Il se dirigea ensuite vers une étagère. Plongeant sa main au fond, il en sorti une petite bouteille. Il servit une chope du liquide aux odeurs de miel et de pommes.

Tenez mademoiselle, cela devrait vous réchauffer.

Après lui avoir tendu la chope, il revint vers l'entrée de la Tanière, reprit son verre de vin (qui était encore assez bien rempli) puis revint devant la jeune fille. Il fit léviter un deuxième fauteuil et le plaça en face de son invitée.

Ainsi vous venez de Reflet de Lune?

Olguard but une longue gorgée de vin, puis déclara:

Dites-moi, mademoiselle Doucebrise, maintenant que vous êtes arrivée à bon port, puis-je savoir le but de votre visite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélianä



Messages : 6

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   Mar 15 Fév 2011 - 23:50

Mélianä est plus qu'heureuse de se retrouver devant un bon feu bien accueillant. Posant son sac de voyage en cuir non loin d'elle, la Worgen essaye de s'installer sur le fauteuil de manière à ne pas trop le tremper et place ses mains devant le foyer afin de pouvoir de nouveau ressentir ses doigts engourdis. Le mage revient peu de temps ensuite pour lui tendre une choppe de liqueur qui, à l'odeur, semble assez parfumée et agréable. Le remerciant poliment, elle boit une légère gorgée du nectar. Toussant légèrement en sentant la boisson lui bruler légèrement la gorge sous la chaleur qu'elle procure. Se raclant un peu la gorge pour éviter d'être enrouée lors de ses réponses, elle en profite pour acquiescer d'un mouvement de tête lorsque Olguard demande une précision sur la zone de départ initiale de la jeune druidesse. Elle attend quelques seconde, laissant un petit frisson de froid lui parcourir le corps suite à un léger coup de vent, avant de répondre à la dernière question de son compatriote.

-"Le Roi Glenn Grissetête à demandé aux membres de ma famille, comme à tous les Gilnéens, d'aider l'Alliance dans ses actions face aux nouvelles menaces qui planent sur nos têtes. Voyant que tous mes cousins ont trouvé un rôle à jouer en Kalimdor, mon oncle m'a demandé de me rendre dans les Royaumes de l'Est pour prêter main forte à Hurlevent et Forgefer. Un de nos ressortissant m'a conseillé fortement de prendre contact avec votre meute, vu que vous effectuez des assez assez répété contre les Réprouvés. Seulement...tous ne s'est pas passé comme je l'aurais imaginé."

Buvant une autre gorgée, elle essaye de cacher le rouge qui lui monte aux joues, peu désireuse de préciser les détails de ses maladresses et de sa malchance. Posant sa tasse non loin d'elle, elle fouille dans son sac pour vérifier les dégâts. La chance ne semble pas lui avoir fait faux bon sur le coup, seul les vêtements en haut de la pile sont légèrements trempés. Se retournant vers Olguard, elle lui demande avec un léger sourire gêné.

-"Vous....auriez une pièce de libre pour que je puisse me changer ? Ce sera plus simple pour moi de me réchauffer que de rester avec ceux que je porte actuellement.
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olguard Ombrétoile

avatar

Messages : 107

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   Mer 16 Fév 2011 - 21:27

Tout en sirotant son verre de vin, Olguard écouta le récit de la jeune fille. Il fut touché par la loyauté de sa famille à prêter main forte à l'Alliance.

En effet, jeune fille, l'une de nos principales activités est de combattre les Réprouvés. Si tel est votre but, je pense que vous êtes au bon endroit.

Lorsque Mélianä demanda où elle pouvait se changer, le vieux Magicien se rendit compte qu'elle était toujours trempée jusqu'aux os.

Une pièce de lib... Mais bien sûr. Excusez-moi mademoiselle, je parle, je parle et j'en oublie les convenances. Il se leva et indiqua la pièce voisine.

Vous pourrez vous changer ici.

D'un geste de la main, Olguard enflamma une torche pour plus de luminosité.

Pendant que vous vous changé, je vais aller voir si notre Alpha est disponible pour vous recevoir. Je reviens dans un instant.

Sur ces mots, il monta à l'étage, toujours son verre de vin à la main, en direction du bureau de Rufina. Arrivé devant la porte de l’appartement de l'Alpha, Olguard frappa trois coups avant d'entrer.

Rufina, excusez-moi de vous déranger, mais une jeune fille souhaiterai vous parler. Elle semble avoir fait un long chemin pour venir jusqu'à nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélianä



Messages : 6

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   Sam 19 Fév 2011 - 2:14

Le feu de cheminé aide de manière significative notre jeune louve, à se réchauffer. Celle-ci ne manque pas de remercier un nombre important de fois son aîné de l'avoir invité à rentrer dans la tanière des Sombrecrin. Seulement, le feu a beau être chaleureux et agréable, il n'est pas assez suffisant pour lui faire oublier qu'elle est trempée jusqu'aux os. Malgré qu'elle se trouve sous un toit depuis quelques minutes maintenant, elle sent toujours l'eau de pluie couler doucement de ses tissus pour tomber de manière à peine audible sur le parquet en bois. Sans compter que ses vêtements, non content de la laissée imbibée et lui faisant ressentir clairement les faibles coup-de-vent frais, lui donne l'impression d'avoir un poids supplémentaire sur elle. Et c'est d'ailleurs en jetant un coup d'œil rapide sur son haut et en voyant qu'il commence à faire apparaitre une légère couleur chaire lui appartenant qu'elle désire ardemment se changer avant que sa tenue ne lui colle vraiment un peu trop à la peau et fasse apparaitre visible des parties un peu gênante de la Gilnéene.

Mélianä tourne son visage vers Olguard quand ce dernier lui confirme qu'une pièce lui est en effet accessible pour qu'elle puisse se sécher et se changer rapidement. Attrapent vivement son sac d'affaire, Mélianä suit Olguard d'assez près en laissant une longue trainée d'eau derrière elle, bien que la pièce demandé se trouve non loin d'eux, tout en mettant très discrètement sa cape devant son buste devenu apparent. Mais la cape est bien plus infusée que le reste de ses vêtements et dû effectuer une grimace silencieuse pour éviter de gémir fortement lorsqu'elle ressent une nouvelle masse d'eau lui couler dessus, remerciant la lune que le Mage lui tourne le dos à ce moment là, ne désirant pas que ce dernier puisse penser un instant qu'elle est en train de faire la guignol ou d'effectuer une mimique à son égard. A présent au seuil de la nouvelle pièce, Mélianä profite pour observer celle-ci d'un coup d'œil assez rapide. La mansarde semble assez spacieuse pour qu'elle puisse aisément se changer sans risquer d'abimer ou de salir quoi que ce soit se trouvant à l'intérieur. Légèrement éclairé par la torche nouvellement allumée par le mage, Mélianä s'avance à l'intérieur et pose son sac sur le meuble le plus proche. Tout en commençant à fouiller l'intérieur de sa besace afin de choisir une tenue plus décente pour discuter elle lance un sourire à Olguard après que ce dernier la prévient qu'il s'en va parler avec leur chef afin de savoir si, il ou elle, était disponible pour un entretien.

-"Je vous remercie, Olguard, je ne pense pas en avoir pour long. J'espère ne pas déranger votre Alpha dans une affaire urgente."

Le saluant poliment alors qu'il referme la porte derrière lui, Mélianä retourne mettre ses yeux à l'intérieur de sa musette et recherche ardemment une tenue convenable à un entretien avec un chef de meute. On dit que l'habit ne fait pas le moine, mais Mélianä a toujours vécu dans le concept qu'une apparence acceptable et digne quand on s'en va faire une rencontre, plus ou moins importante. Ne pouvant plus soutenir le fait d'avoir les pieds empêtrés dans des chausses en cuir suintante d'eau, elle arrête ses investigations pour les retirer. Se tenant sur son pied gauche, elle met sa jambe droite en équerre afin d'enlever la botte qui enveloppe son pied. Elle tente de l'enlever, mais la présence d'eau fait effet de ventouse et rend les choses encore plus ardues. Énervée de la situation, elle use d'un coup sec pour réussir l'action, chose qu'elle finit par réussir avec un résultat à la fois comique et douloureux. La botte se retire avec le bruit d'un bouchon de vin que l'on retire vivement, mais voilà que la jeune louve perd l'équilibre après cela, ne s'imaginant pas avoir prit autant d'élan sur le coup. La chausse lui échappe des mains et vient s'écraser sur le mur avec un claquement sonore pendant que la demoiselle se retrouve fesse à terre.

-"Aouch………..Décidement, je ne suis pas douée, mais alors pas douée du tout…"

Poussant un long soupir de déprime sous la vérité qu'elle s'oblige souvent à se dire elle-même, Mélianä commence sérieusement a croire que son oncle à mal choisit la personne a envoyé dans les Royaume de l'Est. Etrangement, elle retourne vivement sa tête pour regarder derrière elle, croyant presque sentir la présence de son maître qui, lorsqu'il la surprend dans cet état de déprime, lui met une claque derrière la tête en la réprimandant. Ne voulant pas que ce dernier traverse l'Océan pour venir lui en mettre une, elle se met des baffes mentales pour se redonner courage. Profitant du fait qu'elle ne peut pas tomber plus bas que le niveau du sol pour retirer son autre botte sans risquer de l'envoyer à travers la fenêtre. Elle envoi vivement sa botte rejoindre l'autre sans la faire rebondir sur le mur, la Worgen se relève tout en se frottant les parties douloureuses qu'elle s'est occasionnée en tombant.

Retournant dans ses recherches, elle accélère le rythme en trouvant qu'elle a perdu beaucoup de temps à s'apitoyer sur sa stupidité. Après une courte, mais bordélique, recherche, elle opte pour une chemise blanche très sobre ainsi qu'une longue robe rouge vif. Mais c'est maintenant que la partie se corse dans l'esprit de la druidesse, car elle a peur que, pendant qu'elle se change, quelqu'un entre dans la pièce et la découvre nue. Son visage passe d'un blanc normal à un rouge écarlates durant le temps d'un battement de cil, imaginant sans difficulté quel gêne cela occasionnerai sur elle. Se reprenant rapidement en secouant sa tête pour faire sortir ces pensées incommodante, elle prend dans le fond de son sac les serviettes en coton qui y repose tranquillement. A présent, il n'est plus question de flemmarder et de rêvasser. Elle commence maintenant à se dévêtir, ôtant d'abord son gilet vert, elle le pose sur le dossier de la chaise en bois qui se trouve à côté d'elle. Passant ensuite à sa chemise blanche, elle le déboutonne vivement et le fait tomber sur le siège afin de s'en prendre enfin à son pantalon. Ouvrant sa ceinture, elle l'ôte difficilement vu que son bas est toujours aussi collant.

En se retournant, elle s'aperçoit d'ans un miroir de grande taille cachée au fond de la pièce. Elle observe la jeune femme de seize ans en sous-vêtement qui lui fait face avec une certaine tristesse. Bien qu'elle soit bel et bien âgée de seize printemps, la nature lui en retire deux dans son apparence. Bien plus petite que ses connaissances du même âge, elle possède également moins de forme que la plupart d'entre elle. Un simple coup d'œil sur sa petite poitrine, cacher par un bustier en tissu, lui donne une confirmation dans son complexe d'infériorité.

Soudain, un léger coup de vent semble lui frôler l'arrière du crâne. Elle sursaute et fait volte-face, des gouttes d'eau présent dans ses cheveux s'envolent tout autour d'elle, laissant les quelques rares mèches longue lui tomber sur le front de manière désordonnée. Deux fois qu'elle sent la présence de son maître sur le point de lui en coller une, ça ne sent pas bon pour son matricule ça. Soupirant, elle se souvient des derniers mots de celle-ci quand Mélianä lui à annoncé son départ : "Progresse à ton rythme et revient moi en vie. Et arrête d'être compléxée sur ton physique SINON JE T'EN COLLE UNE SEVERE"

-"D'accord, maître" dit-elle en sachant pertinemment que, même si elle se trouve très loin d'elle, ses mots lui arriveront. "Mais c'est facile aussi pour vous de dire ça, avec la poitrine démentielle que vous vous payer…"

Retirant enfin les deux derniers morceaux de tissu qui la couvre, elle prend à présent une des serviettes pour absorber l'eau dégoulinant encore de sa peau. Elle s'hâte toutefois, sachant qu'elle est sans doute attendue. Passant sur les parties de son corps habituellement cachée par ses vêtements, elle se sent déjà bien mieux une fois sèche et moins sensible aux petits coups de vent. Attrapant ses vêtements de rechange, sans oublier des sous-vêtements secs, elle les enfile calmement, soignant de son mieux sa présentation. Ses cheveux courts rendent inutile le moindre coup de brosse. Elle se retourne et observe de nouveau la personne projetée dans le miroir et ne peut s'empêcher de réprimer un petit sourire, se trouvant déjà beaucoup plus agréable a voir sur le coup.

Mais voilà que le souvenir des chaussures trempées lui revient en mémoires et se rend compte qu'elle n'en possède qu'une seule paire : celle avec laquelle elle est arrivée ici. Soupirant, elle décide donc de rester pied nu. Rangeant les vêtements trempées et sales en boule dans son sac, elle l'attrape activement une fois refermée ainsi que sa paire de chausse. Posant sa main sur la poigner, un doute vient la transpercer.

-"Allez…je vais y arriver."

Elle ouvre la porte avant de revenir dans la salle principale. Orguard n'est toujours pas revenu. Elle décide donc de poser ses bottes assez près du feu pour les faire sécher en se rassoit sur le siège qu'on lui a proposée, patientant nerveusement et en attendant le retour du mage, accompagné sans doute du chef de la meute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufina
Louve Alpha
avatar

Messages : 866

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   Lun 21 Fév 2011 - 22:00

Ah ! Ce soir je vais pouvoir dormir ! Pas de problème à régler, pas de paperasse à gratter, pas de rencontre diplomatique, rien, rien rien ! Je retire mes fringues en quelques secondes avant de me jeter dans mon lit à poil. Quelques rebonds plus tard la lumière s’éteint sous mon souffle. Le pied, mes muscles s’étirent entres les draps. Je laisse échapper un grognement de satisfaction alors que le sommeil s’empare de moi.

TOC TOC TOC…

Non je dois rêver, je bouge pas d’un pousse et m’enfonce la tête sous la couverture.

- Rufina, excusez-moi de vous déranger, mais une jeune fille souhaiterai vous parler. Elle semble avoir fait un long chemin pour venir jusqu'à nous...

Non mais sérieusement, ils se sont donnés le mot pour jamais me laisser de répit. Je vais les bouffer ! Je me lève en soupirant. La porte s’ouvre sur un Olguard bien désolé. Mes yeux encore collés le fixe. Il me faut quand même quelques temps pour me rendre compte que je suis sans vêtements. Je laisse échapper un soupir en choppant une chemise de nuit blanche en lin qui m’arrive à mi-cuisse. Sans répondre au Louveteau je descends les escaliers, je vais t’expédier ça vite fait !

Je cherche ma cible des yeux. Assise devant la cheminée je lui fonce dessus en oubliant les formules de politesse. Mon corps s’étale dans le fauteuil voisin au sien. Je me frotte les yeux en baillant.

- Bon j’espère que t’as une bonne raison de te pointer ici en pleine nuit. Fait moi un topo ma mignonne que je retourne au plumard !

Les pattes écartées, je prends soin de pas froisser la donzelle en tirant sur ma tunique.
Accouche, j’ai pas que ça à foutre !

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélianä



Messages : 6

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   Lun 21 Fév 2011 - 23:33

Les minutes passent et Mélianä reste toujours assise sur le siège, stressée et légèrement anxieuse de l'attente. Toutefois, le fait de se sentir au sec face à un bon feu la rend bien plus calme et sereine qu'auparavant. Si elle ne se savait pas dans l'attente d'un entretien avec un responsable de la meute, elle se laisserait bien tenter de s'assoupir et de laisser Ysera la guider pour rejoindre le rêve d'émeraude. Mais voilà, elle doit rencontrer l'Alpha des Sombrecrin, le chef, le grand manitou, et donc la jeune druidesse se doit d'être présentable et de montrer un comportement irréprochable face à quelqu'un d'aussi important. Le fait est qu'elle porte l'honneur de sa famille, ainsi que la confiance des autorités Gilnéenes du Chêne Hurlant, sur ses épaules en tant agent dans les terres de l'Alliance du Royaume de l'Est. Si on ajoute à ça qu'elle est également représentante des druides du Cercle Cénarien, la pauvre trouve que ces épaules sont bien lourdement équipées comparé à sa constitution physique et mentale.

C'est alors, en repensant au Cercle Cénarien, qu'elle repense à son maître. Le fait qu'elle sent toujours sa présence de l'autre bout du monde ne la rassure pas et l'étonne même étrangement. Observant discrètement à travers la fenêtre pour s'assurer qu'elle ne se trouve pas derrière armée jusqu'au dent prête a bondir pour lui en coller une derrière ses oreilles lupins. Enfin, là c'est ses oreilles humaines qui recevront la baffe mais ça ne change pas le problème. Imaginer la situation arrivant durant l'entretien lui fait dessiner un petit sourire sur le coin des lèvres, bien que la jeune louve ne tient pas sincèrement la voir dans ce genre de rencontre, connaissant parfaitement le penchant belliqueux de sa formatrice et son emportement concernant tout ce qui attrait à la politique et au mondain. Certain parle d'elle comme une grande Druidesse, d'autre comme une sauvage hystérique et incontrôlable. Pour Mélianä, son maître est un pur concentré des deux.

Mais voilà que des bruits de pas de gens descendant les escaliers rapidement la font sortir de sa pseudo-rêverie et de ses pensées. Elle reconnait bien Olguard qui descend, mais il précède une autre personne qui semble bien être l'Alpha des Sombrecrin. Toutefois, elle doit encore avoir de l'eau de pluie dans les yeux pour que ces derniers lui montrent quelque chose d'étrange. Ce n'est pas vraiment le fait de voir que l'Alpha est une femme qui la surprend, c'est plus que cette dernière est juste habillée d'une chemise de nuit blanche et assez courte qui lui cache que de peu les parties intimes de son corps. Mélianä en est presque à se demander si elle porte des sous-vêtements. L'Alpha semble avoir été un peu tirée du lit et semble très pressée d'y retournée aussi vite quelle en est sortie. Sans comprendre pourquoi, son maître lui revient immédiatement à l'esprit en la voyant s'affaler sur le fauteuil avant de lui adresser la parole en lui demandant de manière très familière ce qu'elle fait ici. Essayant de retrouver sa voix, elle essaye de ne pas se montrer mal à l'aise face à la tenue et à la pose que l'Alpha lui montre.

-"Euh…oui chef…euh madame…mademoiselle… Pardon…

Déjà, je vous remercie de vous être…dérangée pour m'accueillir. Comme je l'ai expliquée à monsieur Ombrétoile, mon oncle m'a demandé, suite à la demande du roi Grissetête, de me rendre aux Royaumes de l'Est afin d'offrir mes services à Hurlevent et Forgefer. Un voyageur Worgen m'a recommandé de rejoindre vos rangs…
"

Mélianä se rend compte alors qu'elle ne s'est présentée à la chef. Se levant doucement du fauteuil, elle s'incline humblement tout en déclinant enfin son identité.

-"Je suis Mélianä Doucebrise, Druidesse en formation."

Se rasseyant, elle observe l'Alpha dans l'attente d'une réponse de sa part, ne sachant pas vraiment quoi ajouter en plus de peur d'en faire un peu trop. Sans compter que son regard et son comportement n'arrête pas de lui faire penser à son maître, elle a l'impression de se retrouver face à cette dernière et s'en trouve tout aussi intimidée et impressionnée. Elle se dit même que c'est l'alter-ego Worgen de son Maître, mise a part de l'Elfe de la Nuit n'aurait pas pris la peine de se vêtir d'une quelconque tenue pour recevoir quelqu'un.

-*Manque plus que la lance en dessous de la gorge et ça serait la même chose....Je me demande si j'ai bien fait...Oh et puis zut Méli, tu as bien survécu les six derniers mois avec cette sauvage, je peux bien réussir avec elle aussi.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufina
Louve Alpha
avatar

Messages : 866

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   Ven 25 Fév 2011 - 15:56

Je l’écoute déblatérer en baillant, sans prendre la peine de mettre une patte devant la gueule. Mon regard blasé se balade sur la demoiselle aux cheveux humides. Y en a une qui a pris la flotte, je souris.

- Doucebrise… c’est un nom étrange pour une gilnéenne.

Je me lève vers la cheminée et me frotte les pattes près du feu. Depuis ma blessure à Brassenoire mon sang a du mal à aller jusqu’au bout de mes mimines crochues. Foutue blessure de sorcière des mers. Cette couleur bleue persistante devrait certainement m’inquiéter, mais tant que je dégobille pas et que je tiens debout ça fera l’affaire. Je me frotte l’épaule gauche en y repensant.

- Bon tu passes d’offrir tes services à Hurlevent et Forgefer directement aux Sombrecrins. On est pas vraiment là pour aider les autres ma biche. On sert notre propre cause je sais pas si tu pourras accomplir ton GRAND dessein ici…

Je ricane en me retournant vers l’humaine. Encore une brebis égarée. C’est pas la SdPA ici !

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Candidature Abandonnée] Une louveteau peu débrouillarde...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: