AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zariek

avatar

Messages : 6

MessageSujet: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Mer 24 Aoû 2011 - 0:37

La nuit était déjà bien avancée, quant une fois de plus les visions se manifestèrent. Toujours les mêmes, d’abord le passé, Gilnéas, la demeure gothique, les temps d’écriture à la lumière de la lune, et l’inspiration …. Ah l’inspiration pour cette art qui aujourd’hui me semble si loin. Puis les images s’enchainent les réprouvés, la peste et la malédiction. Longtemps j’ai refusé ce statut que je n’avais pas demandé, que je n’avais pas souhaité ; jusqu’au jour où la malédiction à pris le dessus pour devenir le symbole de mon salut… les images se suivent chaque nuit depuis l’attaque mais depuis quelques jours de nouvelles sont venues s’immiscer dans le tableau sombre de ce passé. Des images inconnues, une grande ville de lumière, suivie d’une forêt et lovée dans une clairière une demeure accueillante, attirante et troublante… la porte s’ouvre laissant apparaître une louve que mots ne peuvent décrire et plus rien si ce n’est une sensation de chaleur.

Depuis que c’est images sont apparues les réveils nocturnes glacés d’effroi ont cessé laissant la place à un vide qu’aucune compagnie ne peut combler, qu’aucune activité ne peut sustenter. Auparavant le simple fait de prendre la plume et d’écrire vers et alexandrins aurait suffit mais ce don à laissé la place à la bête, cette instinct enfoui au plus profond longtemps renié et violement libéré lors de la transformation. Aujourd’hui le sang à remplacer l’encre et la danse des lames celle des mots… le rhéteur et devenu bretteur sans pour autant oublié d’où il vient et qui il est. Mais la survie impose des choix et la solitude les renforce.

Les elfes m’ont accueillit mais qui sont il si ce n’est des êtres de compassion, ont il seulement conscience de ce que nous vivons… je leur suis reconnaissant d’être ici aujourd’hui mais je suis exilé loin de mes racines, de mes terres, et des miens.

Encore une journée sous la lumière d’Elune, encore une journée à errer pour l’intérêt de mes hôtes… c’est alors que des mots raisonnèrent à mes oreilles comme une évidence. Un vieil homme gilnéen était en train de conter un poème à des enfants trop occupés à courir après les punaises et les mouflettes sortant des champs. L’homme sage narrait à qui voulait l’écouter l’histoire d’une louve, l’histoire d’une rencontre… Une histoire d'héros et d'héroînes contemporaine, pourtant chaque mot semblait faire écho à mes visions… le doute d’abord puis la curiosité se sont mêlés et ce fut à ce moment que je fis le choix… rester endormi et rêver une vie ou m'éveiller et la vivre.

La traversée fut longue et la route tout autant avant de trouver le lieu. La simple idée d’avoir du reprendre mon ancienne apparence me dégoute toujours comme autant de reflets de ce que je ne suis plus.

Une fois devant la maison je fus stupéfié de ressentir les sensations de mes visions tout en étant éveillé… mais si la porte s’ouvre le rideau d’obscurité laissera t il la place à une nouvelle vie ou vais-je simplement me réveiller une fois de plus prisonnier de mon cauchemar…

Il est trop tard pour arriver sans être annoncé, j’attendrais demain et l’aube pour m’avancer… ce soir la lune est belle et mes muses semblent jouer avec mon esprit…

*******************

Le jour était déjà bien avancé quand j’ouvris de nouveau les yeux. La nuit a été douce et sans cauchemar, cette sensation je l’avais presque oublié. Se pourrait il que cette masure et ou ceux qui s’y trouvent soient liés à cela. Les battements de mon cœur se faisaient aussi violents que les coups de haches des bucherons alentours. J’avance d’un pas décidé vers la porte ouvragée de la maison, plus que trois pas… est ce le bon choix, deux pas… le doute, un pas… la porte est là devant moi… je frappe à trois reprises sur celle ci avant de m’annoncer.

Bonjour, veuillez pardonner ma visite impromptue, je me nomme Zariek Griffelune et je pense, sans prétention, trouver ici des réponses à mes questions…

Chaque seconde de silence est aussi pesante qu’une chape de plomb sur mon torse. Cette impression de malaise avant le grand saut se fait plus présente… seul les idiots ne tente rien et n’avance pas !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rieffen
Loup
avatar

Messages : 213

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Mer 24 Aoû 2011 - 11:39

Une voix endormie brisa le silence.
-Pourquoi aurions-nous des réponses aux questions que vous vous posez ?

La voix ne venait pas de l'intérieure de la Tanière, mais d'au dessus de l'arrivant. L'épais feuillage de l'arbre bordant le chemin cachait la source de celle-ci. Seule une masse sombre pouvait-être perçu, entre les feuilles bougeant au gré du vent.

Un bâillement se fis entendre.

-Encore une sieste écourtée, fit la voix, d'un ton las. Bien ! Quelles sont donc, ces questions dont vous cherchez des réponses, cher voisin de cette nuit ?

Les branches bougèrent légèrement, comme si quelque chose se déplaçait dessus.

-En fonction des réponses que vous me donnerez… Peut-être aurez-vous celles que vous cherchez.

Les branches cessèrent de bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zariek

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Mer 24 Aoû 2011 - 12:13

- Pourquoi aurions-nous des réponses aux questions que vous vous posez

Zariek fut surpris d’entendre la voix venant du feuillage qui l’avait abrité et encore plus surpris de ne pas l’avoir senti avant… Il se retourna pour faire face à son interlocuteur qu’il venait de réveiller et se trouva nez à nez avec la vision de l’épais feuillage du chène.

- Bonjour à vous, qui que vous soyez, je crois cette question à ma question ne trouvera de réponse qu’après une bonne conversation…

Je n’apercevais toujours pas mon interlocuteur mais au son de sa voix il ne pouvait s’agir que d’un worgen, Je ne m’étais donc pas tromper de lieu, les informations glanées suite à l’écoute du vieil homme étaient donc justes.

- Bien ! Quelles sont donc, ces questions dont vous cherchez des réponses, cher voisin de cette nuit ?

- Plus que des questions ! Voilà plusieurs nuits que je vis en rêve cette demeure où une louve m’accueillit… Une louve que je n’avais jamais vu auparavant… s’agit il d’un guide, ou juste d’une personne de plus sur mon chemin… je suis venu ici car l’insistance de mes visions ne peux vouloir dire qu’une chose… quelques chose ou quelqu’un m’attend ici.

Je ne savais trop quoi penser de cette discussion mais cela faisant bien longtemps que je n’avais pas parlé à un frêre worgen, les feuilles cessèrent de bouger et une nouvelle fois le couperet tomba

- En fonction des réponses que vous me donnerez… Peut-être aurez-vous celles que vous cherchez.

La réponse, empreinte d'applomb, ne se fit pas attendre

- Je n’en sais rien… mais je comprends votre méfiance. Ce dont je suis sur c’est que mes rêves ne m’ont jamais trompé aussi surement que les muses m’inspiraient autrefois. La solitude n’est bonne pour personne et mes visions m’ont donné l’impression d’être à nouveau entouré, lié à une cause plus grande que moi et que ma simple errance, une cause aussi chère que notre patrie aujourd’hui souillée. Cette sensation grisante d’appartenir à un groupe, une unité qui transcende nos êtres, la sensation de ne faire qu’un sur un même chemin aussi sinueux soit il.

Tout en parlant le worgen s’approchait de l’arbre afin de pouvoir mettre un visage sur la voix profonde empli de sagesse, ou juste éveillée, qu’il pouvait entendre.

- Ce que je sais aussi c’est que sauf erreur de ma part vous formez une meute unie, reconnue par nos pères… Est ce que mes visions et mon ressenti sont liés à votre meute ? je l’espère car je ne me suis jamais senti aussi vivant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rieffen
Loup
avatar

Messages : 213

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Mer 24 Aoû 2011 - 15:36

Une masse noire tomba de l'arbre sans un bruit. Le félin atterri sur ses quatre pattes, avec une agilité… féline. Puis, se redressa, grossissant à vu d'oeil, lançant place à un grand Worgen noir.
Le druide s'étira doucement, puis regarda son interlocuteur.

-Hum… Si je récapitule un peu. Vous avez été guidé jusqu'ici, par vos rêves, et vous espérez trouver de la compagnie, pour en finir avec votre solitude, qui plus est avec une louve d'ici…
Le worgen prit un moment pour réfléchir, puis:
-Si le fait d'être guidé par ses rêves me plait bien… Je me dois de vous mettre en garde vis à vis des louves d'ici… Pour peu que vous soyez, au final, accepté en notre sein.

Le worgen fit quelques pas, rejoignant l'entrée de la Tanière, puis s'adossa au mur, à coté de la porte.
-Vous disiez donc avoir le sentiment d'être lié à un grande cause dans vos rêves, la quelle ? Voir plus simplement, quels sont vos motivations pour rejoindre les Sombrecrins ? Car franchement, on recherche pas des bouches a nourrir, qui ne nous seront pas utiles, sans motivations, simplement pour les sortir de leur solitude…

Le garde fixa les yeux de son interlocuteur, comme si il cherchait un quelconque signe dans une caverne sans lumière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zariek

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Mer 24 Aoû 2011 - 19:14

Je regardais le druide effectuer sa transmutation sous mes yeux sans pour autant les baisser. Les pouvoir de la nature m’ont toujours fascinés, ce don donner au être que j’ai longtemps pu observer chez les elfes trouve en notre race une essence supérieure, naturelle…

- Hum… Si je récapitule un peu. Vous avez été guidé jusqu'ici, par vos rêves, et vous espérez trouver de la compagnie, pour en finir avec votre solitude, qui plus est avec une louve d'ici…

Il y eu un petit instant, tout captivé par les capacités de mon hôte, avant que je saisisse le sens des mots qu’il venait de prononcer, non s’en m’en amuser d’ailleurs tant la remarque sur ma solitude était pour ainsi dire détournée.

- Mon ami, je n’ai pas traversé les continents pour trouver la compagnie d’une louve même si je ne reste pas insensible à leurs charmes, ce que je suis venu chercher ou re-chercher c’est une famille et un foyer.

Le druide s’avança vers la porte avant de se retourner je lui emboitais le pas pour mieux m’arrêter sur le seuil de la maison en sa compagnie

- Vous disiez donc avoir le sentiment d'être lié à un grande cause dans vos rêves, la quelle ? Voir plus simplement, quels sont vos motivations pour rejoindre les Sombrecrins ? Car franchement, on recherche pas des bouches a nourrir, qui ne nous seront pas utiles, sans motivations, simplement pour les sortir de leur solitude…

Je senti le worgen me sonder comme jamais. Ils doivent sans doute voir passer un grand nombre de visiteurs plus ou moins amical, nous sommes des étranger loin de chez nous et tout le monde n’accepte pas notre nature mes voyages me l’ont bien montré. Cependant bien loin de moi l’envie de résister il ne doit pas y avoir de secret entre rescapés et c’est avec sincérité que mon cœur parla.

Il n’y a pas de petites ou de grande cause chaque chose doit être réalisée avec attention et sérieux, ambition et persévérance. Si je souhaite rejoindre votre meute ce n’est pas simplement pour sortir de ma solitude. Nous avons tous perdu famille et amis dans la grande guerre, le fléau, la peste et la malédiction ont laissé des traces si profondes qu’elles ne pourront disparaître. La colère se fit de plus en plus présente, palpable jusque dans mon regard, comme si je ne pouvais la contenir et pourtant même si intérieurement j’hurlais à la mort je ne pouvais laisser la bête me contrôler. Je ne suis qu’une âme parmi tant d’autre un goutte dans la rivière ou l’océan, insignifiante contre le mal que nous ronge, contre les réprouvés et Sylvanas… pourtant au sein de votre meute il me semble pouvoir allez plus loin. Notre haine commune canalisée est plus semblable à un torrent dévastateur et inarrêtable qu’a un doux reflux. C’est ensemble que nous seront fort et que nous pourrons espérer un jour pouvoir fouler de nouveau les terres de notre nation. Nos familles et nos amis sont morts et cela nous ne pourront le changer mais ce n’est pas leur faire honneur que de rester inactif et de laisser cette eau couler tranquillement. Par vos actions et votre détermination vous honorez nos ancêtres, nos morts et ce pourquoi ils se sont battus. Je suis reconnaissant envers les elfes de nous avoir hébergé, mais je n’ai que faire de leurs besognes quotidiennes qui me conduisent jour après jour loin de mes terres et loin de mes frères.

Zarek inclina la tête vers le druide en guise de salut respectueux.

- Noble frère, je désire pour tous cela vous confier mes crocs et mes griffes afin que mes talents, aussi humbles soient ils, puissent servir une cause qui met chère plutôt que des êtres soi disant amicaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rieffen
Loup
avatar

Messages : 213

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Ven 26 Aoû 2011 - 20:46

-Hum…

Tout en réfléchissant, le druide regarda de haut en bas l'individu.

*Une malédiction… Il est donc de ceux là.* se dit-il.
-Bien, tu pourrais nous être utile, sans doute… dit le loup, d'un ton plutôt amical. Mais ce n'est pas moi qui doit en juger. De plus, je me rends compte que je ne sais pas qui tu es. Ton nom, tes "humbles" compétences, comme tu le dis. Parle-moi donc de toi.

Un bâillement involontaire sorti de sa gueule. Laissant son regard dérivé vers la scierie, il ajouta:

-Pas trop long ton histoire, quand même; on aura tout le temps de faire connaissance après... Si tu as de la chance. Et puis, ma sieste m'a creusé l'appétit. j'irais bien me chercher un casse-croûte… Et trouver quelqu'un pour décider de ton avenir. Qui sait, je tomberais peut-être sur la louve de tes rêves…
Un léger sourire apparut sur son visage. *Avant qu'ils ne se transforment en cauchemars*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zariek

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Sam 27 Aoû 2011 - 13:38

Suite à son salut respectueux le worgen regarda son hôte réfléchir un instant avant que celui-ci ne lui réponde.

- Bien, tu pourrais nous être utile, sans doute… Mais ce n'est pas moi qui doit en juger. De plus, je me rends compte que je ne sais pas qui tu es. Ton nom, tes "humbles" compétences, comme tu le dis. Parle-moi donc de toi… il poursuivit après une légère interruption. - Pas trop long ton histoire, quand même; on aura tout le temps de faire connaissance après... Si tu as de la chance. Et puis, ma sieste m'a creusé l'appétit. j'irais bien me chercher un casse-croûte… Et trouver quelqu'un pour décider de ton avenir. Qui sait, je tomberais peut-être sur la louve de tes rêves…

- Veuillez me pardonner en effet nous ne nous sommes pas présentés trop occupé à nous jauger que nous étions. Je me nomme Zariek Griffelune, ancien poète gilnéen avant de succomber à la rage qui nous habite. Aujourd’hui je suis pour ainsi dire bretteur. L’épée et la dague ont remplacé la plume et le papier mais mes attaques qu’elles soient physiques ou verbales sont toute aussi affutées. J’ai servi lors de la guerre comme sentinelle et éclaireur. Pour le reste j’ai développé un talent certain dans le dépeçage et les elfes m’ont initié aux enchantements qui d’une certaine manière me permette de conserver une part de rhétorique dans mes actes.

A la vu du Worgen baillant aussi discrètement que possible, je compris qu’une fois de plus je m’éternisais, mais un poète muet serait antinomique. Et concernant son appétit, il me semblait bien avoir dans ma besace un certain nombre de victuailles. Je l’ai sorti sans tarder afin de les tendre au druide visiblement affamé.

- Tenais l’ami, ceci n’est pas grand-chose mais cela pourra sans doute vous convenir…

Je lui tendis alors une bouteille de pinot noir et un ensemble de pains épicés et de venaisons de cerf séchées.

- Maintenant que vous en savez un peu plus sur moi peut être pourriez vous aussi vous présenter, en attendant de rencontrer les autres membres de la meute ?

La journée était belle, un vent léger venait glisser dans les arbres alentours… pourvu que la journée se poursuivre sans accros et que le ciel de cette rencontre ne tourne pas à l’orage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rieffen
Loup
avatar

Messages : 213

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Lun 29 Aoû 2011 - 11:54

Rieffen regarda les victuailles qui lui étaient tendues.

-Et bien, mon bon Zariek, si je ne dis pas non à votre offre, laissez-moi vous apprendre une chose qui vous sera vitale pour survivre au sein de la Meute. Ne buvez pas d'alcool en dehors des repas... Quand vous ne savez pas où se trouve notre Alpha. Vous risqueriez de vous en mordre les pattes.

Tout en finissant sa phrase, il se saisi d'un morceau de viande, le renifla, puis commença à le manger. Entre deux bouchés, il prit le temps de se présenter.

-Pour répondre à votre question, je me nomme Rieffen, garde au sein de la Meute, et voyageur à ses temps perdus. Il prit une autre bouchée. Druide de mon état, mais je suppose que vous vous en doutiez. Pour le reste... Et bien, à vous de le découvrir.

Il gratifia alors Zariek, d'un léger sourire, tel un défi.
Finissant son morceau, il porta son regard sur la bouteille.

-Des morceaux de choix que vous avez dans votre besace. Je dois bien le reconnaître. Bien, je pense que je vais me prendre un peu de votre bouteille, et après, je pense que j'irais voir si je peux trouver quelqu'un pour étudier votre cas. Il tendit la patte pour attraper la bouteille. Si vous voyez autre chose à rajouter, qui pourrait intéresser nos officier, c'est le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufina
Louve Alpha
avatar

Messages : 866

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Lun 29 Aoû 2011 - 13:44

Vas-y que je tourne et retourne dans mon fauteuil de bureau. L’été est trop calme, par contre la paperasse s’amasse ! Faut vraiment que je me prenne un administratif pour me retirer cette épine de la patte. Je peux même pas le refourguer à Benneth, il passe tout son temps en Gilnéas, faut dire y en a du boulot là-bas ! J’aimerais bien y aller aussi, retrouver ses senteurs, sa terre grise, le vent provenant de la mer qui vous fouette la gueule. V’la que je choppe le mal du pays. Faut que je sorte d’ici, prendre l’air, ça me remettra les idées en place.

Je me dirige aussi vite que possible vers a porte, Aykan qui roupillait sous la fenêtre se lève en grognant. Ma patte lui caresse tendrement le crâne, j’aime le contact de sa fourrure contre ma paume dénuée de poil.

Après ce bref moment de tendresse nous voilà entrain de dévaler l’escalier de la Tanière, direction la porte d’entrée. La lumière pénètre le lieu sombre, m’aveuglant temporairement. Un bras protégeant mes pupilles, je sors en inspirant profondément. Il me faut quelques secondes pour m’habituer à l’intensité du soleil. Je sens déjà ma peau qui perle… bordel d’été !

Trois odeurs me titillent les narines, de la bouffe, un des miens et une autre inconnue. Mon regard se pose sur les deux silhouettes.

- Bon sang Rieffen, mâche avant d’avaler, tu v’as t’étouffer.

Je me dresse, analyse rapide de la situation. D’un geste vif j’arrache les victuailles de la gueule de Rieffen.

- Tu le connais ce type pour te goinfrer d’une bouffe peut-être empoisonnée ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zariek

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Lun 29 Aoû 2011 - 18:32

J’écouter attentivement chacun des mots prononcés par le druide qui visiblement se régalait des mets que je lui avais offerts.

- Des morceaux de choix que vous avez dans votre besace. Je dois bien le reconnaître. Bien, je pense que je vais me prendre un peu de votre bouteille, et après, je pense que j'irais voir si je peux trouver quelqu'un pour étudier votre cas. Il tendit la patte pour attraper la bouteille. Si vous voyez autre chose à rajouter, qui pourrait intéresser nos officiers, c'est le moment.

- C'est-à-dire que je ne vois pas trop quoi ajouter pour le moment …

A ce moment une louve fit éruption dans la conversation de manière brusque et autoritaire, elle sermonna le druide avant de lui retirer la nourriture de la bouche. Je ne puis m’empêcher de penser que par chance il n’est eu le temps de s’emparer de la bouteille de pinot… j’avais l’impression que nous étions comme deux louveteaux pris la main dans le sac… ce qui n’était pas si loin de la vérité en somme.

- Tu le connais ce type pour te goinfrer d’une bouffe peut-être empoisonnée ?

Je ne savais ou me mettre il devait s’agir de la louve alpha de la meute. Le choc fut réel, non pas que je ne m’attendais pas à être présenté aux loups dominants mais surtout car je me trouvais en face de la louve qui avait ouvert la porte dans mon rêve et probablement celle du poème. Je fermais les yeux pour mieux les rouvrir afin de m’assurer que je n’étais pas endormi.

Tout en repensant aux remarques de Rieffen sur « les qualités » des louves du clan je ne puis m’empêcher d’esquisser un sourire intérieure tant les mots était en dessous de ce que j’imaginais que ce soit au niveau de la stature et du charisme mais aussi au niveau du caractère.

N’ayant pas était invité à parler par la louve dominante et tout abasourdit par ce que je vivais, je ne fis que baisser la tête pour la saluer respectueusement et lui demander le droit de paroles. Mon cœur battait à tout rompre, j’étais à présent sur ce seuil que mes songes me laissaient entrevoir, sur ce seuil et devant cette louves… la porte allait elle se refermer sur mon museau ou serai-je autorisé à pénétrer dans la tanière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rieffen
Loup
avatar

Messages : 213

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Mar 30 Aoû 2011 - 10:54

Rieffen tourna la tête vers l'Alpha, puis reporta son regard sur Zariek, tout en s'appuyant contre le mur. Penchant la tête en arrière, il suivit du regard le mouvement des nuages.

-J'ai pris un minimum de précaution, tout de même, avant d'accepter le repas. Et puis, on a eu assez de problèmes avec le poison, pour que toute la Meute en devienne parano. Dans un murmure, il rajouta: Et puis le pinot avait l'air bon...

Le druide jeta un rapide coup d’œil à la louve.

-Sinon, ce type est là pour rentrer dans la Meute. Il se nomme Zariek, semble habile avec ses couteaux... Hum, et il dit aussi manier la plume. Peut-être qu'il pourrait vous aider pour certaines choses, non ? Un scribe pour la paperasse, ça serait pas un rêve devenant réalité.

Rieffen se leva, s'étira, puis se tourna vers Rufina, un léger sourire lui fendant la gueule.

-Bien, Rufi, je n'ai sans doute pas mon mot à dire, mais il me semble intéressant de se pencher sur son cas. Une pair de bras en plus serait pas mal. Et puis il semble avoir du bon pinot dans sa besace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufina
Louve Alpha
avatar

Messages : 866

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Dim 4 Sep 2011 - 12:20

- [...] Et puis, on a eu assez de problèmes avec le poison, pour que toute la Meute en devienne parano. [...] »

Après ses mots j’écoute Rieffen à moitié. Bordel, le petit con, j’ai envi de me le faire, de lui sauter au coup ! Mes discours servent à rien… ma mâchoire se contracte, mes crocs grincent, mes yeux lâchent pas le Louveteau. Je m’appuie dans l’embrasure de la porte, histoire de me calmer. J’inspire un grand coup, faire entrer de l’air dans ma poitrine contractée de colère. Les pattes croisées j’essaie de desserrer la gueule.

- On en reparlera quand tu te feras attaquer, empoisonner ou je sais pas quoi encore. Les attaques portées à TA meute devraient te concerner d’avantage Louveteau !


Dans mon agacement j’en oublie presque l’autre bêta qui me fixe sans dire un mot. « Un scribe pour la paperasse, ça serait pas un rêve devenant réalité. » Je tente de me souvenir du blabla de Rieffen après ses conneries. Le sourire sur la tronche du Louveteau me rend dingue, il le fait exprès ce petit con ! Mes griffes se resserrent sur mes avant bras. NON, je lui donnerais pas ce qu’il cherche… je vais changer de cible.

- Qu’est-ce qu’il a l’imbécile heureux à me regarder comme ça, j’ai de la barbaque entre les crocs ? Si ça c’est un littéraire, y sait pas vraiment jouer de son art…


Je lâche ma posture pour m’approcher de ce Zariek. A mon habitude je le renifle sans gène en l’inspectant des pieds à la tête.

- Pas de toilette depuis plusieurs jours, un zeste d’encens elfique sur un fond d’air marin… hum, hum ! Tu viens de loin pour nous rencontrer, je me trompe ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zariek

avatar

Messages : 6

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Mar 6 Sep 2011 - 14:24

Je senti un frisson me parcourir au moment où ma louve Alpha posa son regard vindicateur sur ma personne... l'espace d'un instant je me sentis semblable à un insecte qu'elle pouvait écrasé d'une simple pression de la main... Je pris un grande inspiration afin de laisser passer cette image pendant que la louve m'inspecter plus avant.

- Pas de toilette depuis plusieurs jours, un zeste d’encens elfique sur un fond d’air marin… hum, hum ! Tu viens de loin pour nous rencontrer, je me trompe ?

Je releve les yeux afin de croiser les siens sans pour autant prendre une attitude de défi ou de soumission.

- En effet Dame Louve, le voyage fut long mais au combien gratifiant tant la rencontre est agréable. Quant à mon art, je dois bien avouer qu'il est comme un vieux parchemin oublié... longtemps délaissé depuis la guerre mais il est toujours agréable d'y replonger afin d'oublier ne fusse qu'un instant la noirceur qui nous entoure.

Je fis un léger signe de salut avant de reprendre,

- Je suis venue ici afin de vous proposer mes services, qu'ils soient attachés à ma vie d'aujourd'hui ou d'avant, je vous laisse maître du choix, cependant rassurez vous sur le fait qu'aucune de mes intentions ou attentions à votre égard ne serait être mauvaise.
J'ai beaucoup entendu parler de vous, dans mes songes et sur ce monde. Les alliages les plus résistants sont forgés dans les éléments les plus violents et les sentiments croisés leurs donnent un sens... j'espère un jour pouvoir me joindre à vous et être lié à cet alliage afin d'y trouver sens, force et résistance dans ma transhumance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufina
Louve Alpha
avatar

Messages : 866

MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   Jeu 8 Sep 2011 - 16:19

BOUM ! Son monologue m’a littéralement assommée. Pourtant j’ai pas décroché, il a le sens du verbe. Joli contraste avec ma grande gueule bourrue. Le dialogue s’annonce des plus exotique ! Les flatteries coulent sur moi comme de la pisse aigre.

Sans dire un mot je plisse les yeux en m’engouffrant à nouveau dans la Tanière. J’en ressors quelques secondes plus tard avec une savonnette et un gant de crin.

- Si on doit causer ensembles tu vas me brosser tout ça. Ce serait con que ton haleine m’empêche de boire tes paroles.

Je balance un sourire bref avant de lui jeter le contenu. Sans attendre de réponse je me dirige vers la rivière qui longe le camp à l’ouest. Sentir mes muscles sous le coup de la course me fait revivre. Le sang monte dans chaque partie de mon corps pour tambouriner dans ma poitrine. J’en oublie même de regarder si le beau parleur m’a suivit. L’instinct animal sans doute.

Le souffle court je m’arrête sur un rocher bordant l’eau. Le rythme des clapotis m’aide à reprendre mon souffle, contrôler ma respiration et les battements de mon cœur. Bordel ça faisait combien de temps que j’étais restée à la Tanière ? Note pour moi-même « prendre l’air plus souvent ».

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Candidature Abandonnée] Zariek Griffelune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: